couv2642927

L’histoire

Charles Decker est, en apparence, un petit lycéen américain bien tranquille. Mais, entre un père violent qu’il déteste et une mère fragile, il rage a froid. Un jour, cette rage éclate et il abat, d’un coup de revolver, sa prof de maths. Puis, il s’empare du pouvoir, autrement dit, il prend sa classe en otage. Il va alors contraindre ces condisciples a se livrer a un déballage furieux, a se débarrasser de toutes les haines accumules en secret : contre les parents, la société corrompue, l’école pourrie, la lâcheté et l’incompréhension des adultes.

Mon Avis

Du tout grand Stephen King, comme souvent quand il veut analyser froidement la société américaine sans y mettre de fantastique, d’horreur ou autres choses moins réaliste il prend le pseudonyme de Richard Bachman.

Dans Rage il se met a la place d’un lycéen en pétage de plomb qui réalise une prise d’otages dans son lycée, le tout bien avant Columbine, King se place donc ici en visionnaire car il anticipe tout cela avant que cela ait vraiment lieu (même si bien entendu d’autres prises d’otages ont certainement eu lieues avant celle-ci mais pas avec la médiatisation a outrance de Columbine donc on en parlait peu ou pas).

Il nous présente par ce roman aussi la psyché torturée des lycéen face a leur doute, leurs questionnements, leurs peurs, leurs envie et frustrations…

C’est un roman sans horreur, mais avec beaucoup de tension et de cruauté, de réalité, les étudiants ne sont pas stéréotypés, parfois le corps enseignant et pédagogique oui, mais ce n’est pas le sujet dans ce roman, ils sont clairement annexes.

Une vraie réussite! J’adore cette authenticité qu’on retrouve chez Bachman, et qu’on retrouve moins dans certains romans plus grand public écrits sous le nom de Stephen King.