couv38920971

L’histoire

Roman apocalyptique, la vitesse, les désirs de vitesse, puissance et agression. instrument de notre vie érotique. L’union du sexe et de la technologie. Noces rouges de chairs et de métal

Mon Avis

le roman démarre avec un accident dont est coupable le narrateur ( qui se nomme lui même Ballard) et qui a réalisé un déclic en lui, il se rend compte par cet accident que la vitesse, les accidents ont un énorme potentiel sexuel et d’excitation pour lui.
L’idée de base était séduisante mais je n’ai jamais réussi a rentrer dans ce roman car entre les phases d’accidents/excitation/vitesse il n’y a jamais réellement de liant, et donc on a plus un amoncellement de scénettes à ce sujet qu’un réel roman avec une histoire suivi et une vraie profondeur, c’est donc une réelle déception pour moi.
Je suppose que le succès du livre tient plus du fait qu’a sa sortie dans les années 70′ mêler vitesse, accidents, morts et sexe devait beaucoup choquer le lectorat. Mais j’avoue que je me suis ennuyé et que je ne l’ai fini que parce qu’il est très court.