couv10150530

L’histoire

Charles Dexter Ward, jeune étudiant féru d’archéologie, d’histoire et de généalogie, découvre un jour que Joseph Curwen, jugé pour sorcellerie à Salem, est un de ses ancêtres. Curieux de nature, il part à la recherche de son histoire. Dès le début de son enquête, Charles acquiert de prodigieuses connaissances historiques, compensées par une étrange amnésie du temps présent. Il développe en outre un inquiétant mimétisme avec son aïeul. Devant ces répercussions inattendues, le docteur Willett, médecin et ami de la famille Ward, part à son tour en quête.

Mon Avis

Ce qui est marrant quand on lit du Lovecraft c’est que  » L’angoisse  » vient toujours autant ( voir plus) de la manière dont le roman ou la nouvelle est écrite ( avec ce style ampoulé et reconnaissable entre mille, mais diablement efficace de HPL) que de l’histoire en elle-même. Il part toujours d’une situation simple dans lequel il arrive a installer de l’horreur par petite pincée et a rendre très rapidement le tout très malsain.
Encore une fois c’est une réussite, un jeune archéologue commence par faire des recherches et devient au fur et a mesure de celle-ci complètement fou. On nous fait vivre l’histoire par le biais du médecin de famille de cet archéologue, ce qui nous fait découvrir au passage les prémices des aliénistes et de la « recherche médicale » mais on ne reste pas totalement éloigné de la mythologie Lovercraftienne pour autant.
Dans cette lecture on peut également percevoir une des grandes obsession de Lovecraft c’est a dire la dualité Modernité/Ancien et son refus total de la modernité.
Comme toujours avec cet auteur c’est pas spécialement facile à lire et agréable a chaque moment de la lecture (il faut vraiment toujours resté concentré) mais on est très content de l’avoir lu et du résultat final!
Publicités